{nom_banniere}
Florence PAGEAULT Chorégraphe
Florence PAGEAULT chorégraphe Florence PAGEAULT chorégraphe Florence PAGEAULT chorégraphe
Diplomée du Conservatoire National Supérieur de Danse de Lyon, Florence Pageault débute sa carrière de danseuse comme soliste au Ballet de France / Paris.

Elle danse ensuite au sein de différentes compagnies classiques et contemporaines et s'enrichit à cette occasion du travail de quelques grands noms de la danse : Blanca Li, Eric, Vu An, Noëlla Pontois, Milko Sparemblek, Rafael Reyes, Gray Veredon, Rita Lussi ...

Elle s'est notamment produite en tant que soliste en Europe et aux USA (production de la Columbia Artist) dans les ballets "Roméo et Juliette" et "Le songe d'une nuit d'été" aisni que dans le ballet "Parade" (musique d'Erik Satie, production du Metropolitan Opéra) au théâtre du Châtelet à Paris.

Passionnée par les danses du monde et l'improvisation, elle part à la rencontre d'influences nouvelles. Pendant cinq ans, elle voyage en Inde, en Afrique et au Moyen-Orient pour y apprendre les danses traditionnelles. En France, elle s'interesse à la culture tsigane et danse avec deux orchestres gitans.

Avec l'idée de se mettre au contact des "origines" de la danse, elle mène ensuite une recherche sur les danses ethniques pour en saisir les fondements, les points de convergences et les influences sur la danse contemporaine.

En parallèle, elle pratique le Tai-Chi-Chuan et la méditation qu'elle intègre à son travail. Elle développe ainsi progressivement son propre langage chorégraphique : un vocabulaire contemporain influencé par des danses traditionnelles d'origines variées.

En 1996, elle signe ses premières chorégraphies et se produit depuis en solo, accompagnée de musiciens d'horizons divers.
Ses solos ont notamment été remarqués lors de ses passages à New-Delhi (Ambassade de France et divers théâtres de New-Delhi en 1999 et 2000), monaco (Forum Grimaldi en 2001), à Nice (Théâtre de Verdure en 1998, 1999 et 2000 et Villa Rotschild en 2003), à Cannes (salle Miramar en 2000), à Lyon (Festival Charlie Chaplin en 2003), en Suisse (Festiv'alp de Château d'Oex en 2003) et au Palais Bulle de Pierre Cardin (Festival du Palais Bulle en 2003) à Paris (l'Olympia, le Grand Palais, le théâtre du Châtelet, l'Auditorium Saint Germain, l'Européen, la Flèche d'Or, la Maroquinerie, ...) .
                  
En 2002, elle crée un stage de danse contemporaine ethnique. L'année 2004 débute par une collaboration avec le sculpteur et chorégraphe Bernar Venet.
En janvier 2010 Florence Pageault est invitée par le pianiste jazz Alain Jean-Marie pour danser à l'Olympia en solo avec le trio "Bigin Reflexion".

Depuis, Florence se consacre à sa compagnie en y dirigeant la première création «ITINERAIRES [Reflet●SAFRAN]», en proposant un trio avec les guitaristes Jean-Philippe Watremez et Darko Andelkovic, un duo avec le pianiste Alain Jean-Marie, et ses deux nouvelles pièces en préparation "Mariana ... [Reflet●Dali ] et une création avec le pianiste Eric Dartel et le violoniste Pablo Schatzman pour 3 danseurs.

Elle collabore avec le peintre Antonio Cacciatore pour des performances qui se déroulent lors des expositions de l'artiste à Paris.

Elle est invitée à Montevideo en Uruguay pour créer une pièce chorégraphique et musicale “DON MISCELANEO” avec les chorégraphes Virginia Carrizo et Efuka
Lontange (pour 20 danseurs). En Mai 2011 elle crée le duo "J'écris ton nom" sur le thème de la liberté (poème "Liberté" de Paul Éluard) avec Efuka Lontange pour l'Aliance Française de Montevideo .

Elle est également invitée à Bogota pour créer un solo qui mêle danse contemporaine et musique /chanson française et colombienne : "No me dejes" .
Elle participe comme chorégraphe et danseuse au Carnaval de Montevideo 2012 (Comparse "Integración").



Elle est invitée pour dispenser des stages et des masters-classes au centre "Equilibrio" de Montevideo (Uruguay), chez "Eleven" à Valencia (Espagne) et à Marrakech (Maroc), à Rome au "I.A.L.S", à Bogota Danza Comun et d'autres écoles (Colombie), Studios Micadanses à Paris.

En 2011 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD) pour donner des master-classes et comme chorégraphe pour remonter une pièce du répertoire.


En mars 2012 elle travaille comme maître de ballet pour la Cie BJM Danse - Les Ballets Jazz de Montréal, chorégraphe et professeur pour le projet "Les Bagages" avec la "Cie Grain magique "et en répétition pour la prochaine création présentée à Bogota "Laguna"...