{nom_banniere}
Mariana [Reflet • DALI]
Création - Reflet DALI

Création - Reflet DALI
La chorégraphie
la chorégraphe s'inspire de trois relations tumultueuses :
 
• Le couple ”Dali Gala”;
• L’amour impossible de “Dali et Lorca”;
• Le couple de la pièce de Federico Garcia Lorca  “Mariana Pineda et son amant Pedro” ...
 
La distribution
2 femmes, 2 hommes :
• Dali / Lorca (alias Pedro dans la pièce)        
• Mariana Pineda / Gala (femme de Dali)                                     

Deux profils, deux ambiances > Ambiguïté d’identité des sexes ...
Le rideau s’ouvre sur Mariana Pineda, Cette femme courageuse qui attend longuement son amant Pedro, tout en cousant le drapeau de la liberté qui fera sa perte ...

Dali va connaître sa muse Gala, ils vont tout deux croiser le destin de Mariana ...
 
Quel couple ! Lui avec ses apparences excentriques, Un homme narcissique, qui fût jadis timide, et, elle La femme, la muse de Dali, qui est peinte représentée partout, docile en apparence, c'est une irréductible qui jamais n'abdique sa personnalité.

Un style graphique et théâtral qui nous emmène dans un monde “extra-
ordinaire”...

Attitudes décalées de haute couture mêlé à l’authenticité d’une pièce de théâtre...
 
Dans cette pièce chorégraphique on retrouve la folie esthétique de Dali, la vie révolutionnaire de Lorca, le tout sur la musique du compositeur Gustav Mahler, grand maître d’un romantisme crépusculaire qu’il fait entrer dans la modernité, associé à nos poèmes d’aujourd’hui appelé slam.
Création - Reflet Dali 
Equipe artistique :
1 chorégraphe : Florence Pageault
4 danseurs, 1 réalisateur vidéo, 1 Chef opérateur vidéo, 1 créateur lumière, 1 régisseur lumière, 1 Photographe • Musiques :
Grand Corps Malade en attente d’accord, et Gustave MAHLER.
 
Compositions chorégraphiques et improvisations alternent et dessinent progressivement des passerelles entre la vie du couple Dali et Gala et la pièce de Lorca “Mariana Pineda.”
La partition musicale mêle du slam avec  le romantisme de Gustave Mahler.
La vidéo révèle des ambiances “Dalienne” ... Et diffuse des photos d’oeuvres.
Le travail chorégraphique puise indifféremment mais délibérément dans les techniques classiques, modernes, et ethniques. Il explore la dynamique des rapports subtils qu’entretiennent enracinement et élévation.
Tendu par cette recherche, le mouvement recompose à chaque instant l’équilibre fragile qui donne à la danse le pouvoir d’incarner la palette des nuances de l’expression musicale.